intoxication


intoxication

intoxication [ ɛ̃tɔksikasjɔ̃ ] n. f.
• 1837; « poison » 1408; lat. médiév. intoxicatio intoxiquer
1Action nocive qu'exerce une substance toxique (poison) sur l'organisme; ensemble des troubles qui en résultent. empoisonnement. Intoxication intestinale. Intoxication alimentaire. toxi-infection. Intoxication par les stupéfiants. toxicomanie. Intoxications endogènes ( toxicose) , exogènes. Intoxication par l'oxyde de carbone. asphyxie. Intoxications industrielles et professionnelles (ex. benzolisme, bromisme, saturnisme).
2(v. 1960) Fig. Action insidieuse sur les esprits, tendant à accréditer certaines opinions, à démoraliser, à affaiblir le sens critique. désinformation, matraquage. L'intoxication par l'action psychologique ( conditionnement) , par la propagande politique ( endoctrinement) . « un univers exempt d'intoxications célestes [...] un univers sans croix ni foi » (Cioran). Abrév. fam. (1966) INTOX(E) [ ɛ̃tɔks ]. C'est de l'intoxe !
⊗ CONTR. Désintoxication.

intoxication nom féminin (latin médiéval intoxicatio) Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons). Mise en condition des gens, visant à imposer des idées ou à exercer sur eux une influence qui diminue leur sens critique. (Abréviations familières : intox ou intoxe.) ● intoxication (expressions) nom féminin (latin médiéval intoxicatio) Intoxication alimentaire, synonyme de toxi-infection alimentaire. Intoxication de l'enfant, ensemble des troubles dus à l'absorption, par un enfant, d'une substance toxique. Syndrome d'intoxication par l'eau, accumulation d'eau en quantité trop importante dans l'organisme. ● intoxication (synonymes) nom féminin (latin médiéval intoxicatio) Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans...
Synonymes :

intoxication
n. f.
d1./d MED Affection due à l'action d'un produit toxique, soit élaboré par l'organisme et non excrété (intoxication endogène: urémie), soit provenant de l'extérieur (intoxication exogène: par aliments, médicaments, gaz, produits chimiques, stupéfiants, alcool, tabac).
d2./d Fig. Action insidieuse sur les esprits par certains moyens de propagande.

⇒INTOXICATION, subst. fém.
A. — PATHOL. Affection provoquée par une substance toxique. Synon. empoisonnement. La cocaïne me donne un réel malaise, et, d'autre part, j'étais aujourd'hui sans nulle appréhension à l'égard du traitement — que d'ailleurs, pour diminuer l'intoxication par la cocaïne, Lob a rendu plus douloureux, mais tout juste supportable (DU BOS, Journal, 1928, p. 38).
SYNT. Intoxication alimentaire, chronique, diphtérique, endogène, exogène, éthylique, médicamenteuse, urémique; accidents, signes d'intoxication; nocivité, prophylaxie de l'intoxication; intoxication par le gaz, le plomb, le bismuth, l'arsenic.
B. — Au fig.
1. État mental provoqué par l'obsession d'une idée. Intoxication spirituelle. Ce que faisait Kyo était bien fait. Mais Gisors était épouvanté par cette sensation soudaine, cette certitude de la fatalité du meurtre, d'une intoxication aussi terrible que la sienne l'était peu (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 224) :
... avons-nous bien calculé l'ébranlement produit dans les âmes par cette exagération de jour en jour plus forcenée de la vie consciente? Tel est le problème que Flaubert se trouve avoir posé sous plusieurs formes saisissantes, — depuis Madame Bovary et l'Éducation sentimentale, où il étudie deux cas très curieux d'intoxication littéraire, jusqu'à Bouvard et Pécuchet.
BOURGET, Essais psychol., 1883, p. 118.
2. Campagne systématique de mise en condition de l'opinion publique par la diffusion d'opinions tantôt vraies tantôt fausses et plus ou moins alarmantes (d'apr. GILB. 1971).
REM. 1. Auto-intoxication, subst. fém. ,,Intoxication générale due à des toxines produites dans l'organisme et qui s'accumulent dans le sang en raison d'une élimination insuffisante`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Depuis vendredi après-midi mon état de fatigue et de faiblesse dépasse toute mesure : pour essayer de parer à cette auto-intoxication que je fabrique avec une désespérante constance, j'ai pris, d'accord avec Pierre, la résolution de m'abstenir momentanément de thé, et même j'avais commencé par renoncer aussi à la pipe... (DU BOS, Journal, 1927, p. 294). 2. Intox(e), (Intox, Intoxe)subst. fém., abrév. fam. Action psychologique. Synon. matraquage. Le fascisme que vous portez à l'écran a deux visages. Celui, spectaculaire, des parades (...). Et sa face cachée : le fascisme quotidien, celui qui imprègne les mentalités et les habitudes. E.S. — C'est cela justement qui m'intéressait : « l'intox », la violence qui s'attaque aux sentiments (SCOLA ds Le Nouvel Observateur, 5 sept. 1977, p. 56, col. 2).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1re moitié XVe s. « poison » (P. COCHON, Chronique normande, chap. 9, éd. Vallet de Viriville, éd. 1892, p. 337); 2. a) 1837 méd. état d'intoxication (H. DE BOUGAINVILLE, Journ. de la navigation autour du globe de la Frégate la Thétis et de la Corvette l'Espérance, I, 486 ds QUEM. DDL t. 8); b) 1883 fig. intoxication littéraire supra ex. 2. Dér. de intoxiquer; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. : 75. Bbg. DELB. Matér. 1880, p. 180 - JOURJON (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30 p. 152.

intoxication [ɛ̃tɔksikɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1408, « poison »; 1837, sens mod.; lat. médiéval intoxicatio, de intoxicatum, supin de intoxicare. → Intoxiquer.
1 Action nocive qu'exerce une substance toxique (poison) sur l'organisme; ensemble des troubles qui en résultent. Empoisonnement. || Intoxications endogènes (auto-intoxication), par l'urée ( Urémie), par des poisons microbiens ( Septicémie; → Fièvre, cit. 5). || Légère intoxication intestinale.Intoxications exogènes : intoxication alimentaire ( Botulisme, lathyrisme, maïdisme, urticaire; → Anaphylaxie, cit. 1). || Intoxication accidentelle par le gaz, l'oxyde de carbone. Asphyxie. || Intoxication médicamenteuse par les sels de bismuth ( Bismuthisme), par le bore ( Borisme), par le bromure de potassium ( Bromisme), par l'iode ( Iodisme). || Intoxications industrielles et professionnelles par l'aniline ( Anilisme), le mercure ( Hydrargyrisme), le phosphore ( Phosphorisme), le plomb ( Saturnisme), les sels d'argent ( Argyrisme), la vanille ( Vanillisme). || Intoxication aiguë, chronique, foudroyante, lente (→ Accélérer, cit. 6). || Intoxications progressives ( Toxicomanie), par l'alcool ( Alcoolisme, éthylisme), la morphine ( Morphinisme), le tabac ( Nicotinisme, tabagisme), les alcaloïdes ( Alcaloïdisme).
1 Étant donné depuis dix mois le processus de l'intoxication, ses ravages ininterrompus, je n'ai plus aucune chance, — rigoureusement : aucune — de jamais guérir.
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 145.
2 Il est difficile de fixer le seuil de l'intoxication chronique par le tabac, de dire à partir de quelle dose son usage devient habituel et nocif. C'est affaire de tempérament et de tolérance individuels; cela dépend aussi des conditions dans lesquelles le sujet s'intoxique ordinairement (…)
A. Porot, les Toxicomanies, p. 105.
2 (1883, P. Bourget, in T. L. F.; emploi plutôt métaphorique; répandu v. 1960). Fig. Action insidieuse sur les esprits, tendant à accréditer certaines opinions, à démoraliser, à dérouter. Matraquage. || L'intoxication par l'action psychologique. || « Une campagne orchestrée d'intoxication » (le Monde, 12 juil. 1967). || L'intoxication de la propagande, de la publicité. || L'intoxication des masses. || Intoxication et désinformation.Abrév. fam. Intox.
3 L'empoisonnement par l'argent. Par l'argent hérité, surtout. L'argent qu'on n'a pas gagné (…) Sans la guerre, j'étais foutu. Je ne me serais jamais purgé de cette intoxication. J'en étais arrivé à croire que tout s'achète.
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 18.
4 Il nous a fait une conférence sur la guerre révolutionnaire (…) J'ai dormi. Cependant, j'ai retenu un point intéressant (à supposer que ce soit vrai : avec toute cette intoxication !). Les rebelles de l'intérieur (…) seraient prêts à s'entendre avec nous sur le dos des gens de Tunis.
Jean Lartéguy, les Prétoriens, p. 687.
CONTR. Désintoxication.
DÉR. Intox.
COMP. Auto-intoxication.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intoxication — in·tox·i·ca·tion /in ˌtäk sə kā shən/ n 1: the state or condition of being intoxicated 2: a defense based on inability to form the requisite specific intent to commit a crime due to intoxication Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam… …   Law dictionary

  • Intoxication — is the state of being affected by one or more psychoactive drugs. It can also refer to the effects caused by the ingestion of poison or by the overconsumption of normally harmless substances. Some types of intoxication: *Drunkenness (alcohol… …   Wikipedia

  • Intoxication — In*tox i*ca tion, n. 1. (Med.) A poisoning, as by a alcoholic or a narcotic substance. [1913 Webster] 2. The state of being intoxicated or drunk; inebriation; ebriety; drunkenness; the act of intoxicating or making drunk. [1913 Webster] 2. A high …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Intoxication — (v. lat. u. gr.), Vergiftung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Intoxication — Intoxication, lat., Vergiftung …   Herders Conversations-Lexikon

  • intoxication — c.1400, intoxigacion poisoning, from M.L. intoxicationem (nom. intoxicatio) poisoning, noun of action from pp. stem of intoxicare (see INTOXICATE (Cf. intoxicate)). Meaning drunkenness is from 1640s …   Etymology dictionary

  • intoxication — [in täk΄si kā′shən] n. 1. an intoxicating or becoming intoxicated; specif., a) a making or becoming drunk b) Med. a poisoning or becoming poisoned, as by a drug, serum, etc. 2. a feeling of wild excitement; rapture; frenzy …   English World dictionary

  • intoxication — Term comprehends situation where, by reason of taking intoxicants, an individual does not have the normal use of his physical or mental faculties, thus rendering him incapable of acting in the manner in which an ordinarily prudent and cautious… …   Black's law dictionary

  • intoxication — Term comprehends situation where, by reason of taking intoxicants, an individual does not have the normal use of his physical or mental faculties, thus rendering him incapable of acting in the manner in which an ordinarily prudent and cautious… …   Black's law dictionary

  • Intoxication — Une intoxication est un ensemble de troubles du fonctionnement de l organisme dus à l absorption d une substance étrangère, dite toxique. L absorption du toxique peut se faire par inhalation (aspiration, respiration d un aérosol gaz ou vapeur,… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.